parois clouées

La méthode de la paroi clouée est utilisée dans le cadre d'un renforcement d'un sol en déblai. Elle est empruntée dans le processus de construction de tranchées et pendant le forage pour pouvoir ensuite y installer des ancrages passifs. 

 

Cette technologie est très répandue, notamment dans la construction de sous-terrains, dans les travaux de soutènement ou dans certaines techniques de réparation. 

 

Le confortement du sol par paroi clouée prévient contre l'écroulement de terrain potentiel entre les barres. Avec sa structure résistante en béton projeté protecteur, et dotée d'un treillis, la paroi clouée agit comme un parfait stabilisateur. Son utilisation est particulièrement notable lors de chantiers de construction de fondations en terrain meuble ou en pente. 

 

A noter qu'il existe deux catégories de parois clouées qui répondront à des besoins différents : la paroi provisoire et la paroi définitive. 

Les avantages :

  1. La mis en oeuvre de paroi clouée est rapide puisqu'elle se fait en même temps que les terrassements. 
  2. La paroi clouée s'adapte à tout type de terrain, même dans les pentes les plus difficiles, grâce à une réalisation par plots, courbe, ou parement incliné. 
  3. Le coût de l'installation de parois clouée est rentable car il comprends à la fois la rapidité et la simplicité d'exécution de l'ouvrage. 

Principe & Méthode de cloutage

Emprunter la technique de paroi clouée dans la construction de bâtiments, d'ouvrages ou d'infrastructures s'avère être une solution judicieuse, répondant aux problématiques de stabilisation et confortement de terrain. 

Technique & Mise en oeuvre

La conception de paroi clouée se fait dans le cadre d'un soutènement, généralement réalisé dans l'avancement des terrassements d'un chantier.   

Cas d'utilisations & Applications

La fonction principale jouée par une paroi clouée ou tirantée berlinoise est de stabiliser un talus et consiste à associer des ancrages scellés dans le terrain à un blindage au sol.

 

 


L'origine :

La méthode du paroi clouée est rattachée à deux techniques de renforcement de sol : 

  1. Une première technique, appelée méthode autrichienne a été développée en 1964 pour maintenir les roches par boulonnage dans les tunnels.
  2. La deuxième technique est appelée procédé Terre Armée développée par la société du même nom en 1963. Elle consiste à la réalisation d'un remblai compacté armé à l'aide d'armatures liées au parement  en béton armé, et formant des blocs agissant comme mur poids. 

 

C'est sur une ligne SNCF de Versailles que le premier mur en sol cloué a été réalisé en 1972, construit pour élargir la plateforme ferroviaire et réalisé par les entreprises Bouygues et Solétanche.