Ouvrage d'Art & béton armé

Le béton armé

Le béton armé est composé de béton et de barres d’acier qui est utilisé pour allier les résistances à la traction de l’acier et la compression du béton. Cette composition est empruntée principalement comme matériau de construction pour le génie civil et le bâtiment. Les barres d’aciers qui sont utilisées peuvent atteindre 12 m de long et leur diamètre varient entre 5 à 50 mm.

 

Le béton peut supporter des compressions très importantes mais n’est pas suffisamment résistant pour supporter les efforts de traction. Pour pallier ce manquement, des barres d’acier sont utilisé dans les zones de traction pour que le béton soit plus résistant. Le mélange du béton et de l’acier résulte à ce qu’on appelle « béton armé ».

 

Dans une structure de béton armé, les aciers principaux sont placés dans les zones tendues du béton pour le renforcer. 

La mise en oeuvre

La mise en oeuvre du béton armé, qui sollicite un savoir-faire très technique et une bonne connaissances, consiste en 5 étapes distinctes : 

 

1. La conception d'armatures

Dans un ouvrage de béton armé, les armatures utilisées sont soit des armatures de standard qui proviennent de chez un fabricant ou des armatures qui ont été fabriquées spécialement selon les critères de l’ouvrage. Les armatures sont utilisées car elles augmentent la solidité de l’ouvrage et lient les différentes parties de la construction.

 

2. La conception du béton armé

Du ciment, du gravier, du sable ainsi qu’une certaine quantité d’eau par rapport à la surface d’application sont mélangés afin d’obtenir le béton. 

 

3. Le coffrage

Le coffrage est un moule disposé autour de la structure jusqu’au séchage et donne la forme voulu au béton. C’est un procédé vital pour tout ouvrage en béton armé ou en béton. Il est nécessaire de bien considérer la dimension et la forme des coffrages. 

4. Le coulage

Cette phase intervient après avoir mis les coffrages dans lesquels coule le béton progressivement progressivement. Dépendant des circonstances et des conditions, des opérations de surfaçage et de serrage peuvent être requises. 

 

5. Le décoffrage

Avant de passer à cette étape, il est primordial de respecter le temps de séchage car un béton bien sécher signifie que la résistance a bien atteint le seuil qui est requis. Les facteurs à considérer lors du séchage sont le temps, la qualité du béton ainsi que la durée du séchage.  

 

 

Utilisation du béton armé

L’usage du béton armé est préconisé pour des ouvrages qui demandent une résistance élevée à la traction, notamment, dalle fondation, dalle plafond, mur de soutien, piliers et poutres entre autres. Le béton armé s’avère être le matériau le plus efficace pour la construction des structures lourdement sollicitées car elle apporte à la totalité de la structure la solidité, la durabilité et aussi la cohésion nécessaires.