Cas d'utilisations & applications

Il est nécessaire de réaliser une étude préliminaire, un diagnostic du terrain par un professionnel. C’est lui qui déterminera la nature du sol et ses potentielles contraintes. Il évaluera les dimensions à prévoir pour le chantier et les outils et machines nécessaires à sa réalisation.

 


Que ce soit pour une construction de bâtiment, d’une maison individuelle ou l’élaboration d’une route par exemple, le terrassement est une étape obligatoire dans de nombreux cas afin de garantir la stabilité, la durabilité et la robustesse des fondations et de la structure en question. Le terrassement est censé préparer le terrain qui accueillera ces fondations.

 

 

Dans le cas d’un projet de construction d’un immeuble par exemple, le terrassement du sol permet également de créer et creuser des tranchées et caniveaux afin de recevoir les nombreux raccordements aux réseaux intérieurs et les évacuations (réseau téléphonique, électrique, internet etc.). Le terrassement peut rapidement devenir une étape compliquée si le terrain est très pentu, vallonné, s’il est sablonneux ou encore qu’il soit doté d’un profond enrochement.

Autrement, dans le cas de la conception d’une route, le terrassement est indispensable pour procéder aux phases de construction suivantes :l’empierrage, le gravillonnage et le goudronnage.

 

Le terrassement pour un projet de construction de route comprend plusieurs étape :

 

  • Creuser des tranchées,
  • Aplanir et mettre à niveau le terrain,
  • Créer des pentes pour assurer l’écoulement des eaux,
  • Poser un film géotextile pour garantir l’étanchéité et éviter la propagation de l’humidité au sol,
  • Disposer des pierres pour stabiliser,
  • Tasser les terres et les graviers avec un rouleau compresseur,
  • Creuser des tranchées pour délimiter le goudronnage.